14 juillet 2017

Rûmi, un évolutionnisme plus audacieux que celui de Darwin !

Le mystique soufi Rûmi montra, dans toute son œuvre poétique, qu'il était un évolutionnisme plus audacieux encore que ne le fut Darwin  qui se limita à l'origine des espèces et à leur évolution jusqu'à l'homme. Maulânâ Jalâluddîn Rûmî, [1]     le maître soufi père de l’Ordre des Derviches Tourneurs poète persan d’une puissance inégalée : Il parle de la condition humaine avec des images d’une puissance sublime : « Le cœur est comme le grain, et nous le moulin. Dis-moi, le moulin,... [Lire la suite]

26 mai 2016

L'Arbre de Vie, l'abre de la connaissance du bien et du mal et la royauté de droit divin.

Le Mythe de l’Arbre de Vie et de l’arbre de la connaissance du bien et du mal dans la Génèse [1]  Pour celui qui fait une lecture littérale des premiers versets de la Genèse, nous dit le Kabbaliste Carlo Suarès, l’invraisemblable saute aux yeux de qui ne s’aveugle pas d’une foi stupide ! Au troisième jour se fait la création de toute la végétation alors que le soleil et la lune ne sont créés qu’au quatrième jour ! Un non-sens, sauf de recourir à un autre niveau… Pris dans son sens littéral, la création du monde... [Lire la suite]
20 juin 2015

"La Mort",représentée à cheval sur la tapisserie de l'Apocalypse du musée d'Angers (XIVe s.), dans le site du château.

La Mort chevauche en portant son épée. La tenture a été réalisée sur commande du duc Louis Ier d'Anjou et représente l'Apocalypse de saint Jean.  La "danse des morts", l'une des fresques du plafond de l'église de Kernascléden, dans le Morbihan SAMAIN, LE JOUR DES MORTS ET LE VOYAGE DE L'AME DANS LE MONDE DES MORTS Les états intermédiaires avant et après la mort d'après le Bardo-Thodol, Padmasambhava et les Dyanais Boudhas, par Kinthia. Appa "Faux et usage de Faux"