La Tradition du Culte de l’Etoile solaire

est toujours vivante...

L’Humain reste conscient d’être... une Etoile !

Sirius_A_and_B_Hubble_photo

Pour Omraam Mikhaël Aïvanhov, le Grand Maître de la Loge Blanche, notre Soleil est à l’origine de toutes les religions, puisqu’il est celui qui permet la Vie sur Terre et qu’il est apparu bien avant les humains. Il a vu naître la première algue verte, la spiruline…

Le chaman toltèque Miguel Angel Ruiz, après une expérience de mort imminente alors qu’il était chirurgien, a fait retour à la tradition de ses ancêtres. Il nous parle de ce lien particulier que nous tenons avec le soleil : « Chaque être humain possède une fréquence de lumière qui existe continuellement dans le soleil. Celle-ci est constamment reliée à la Terre, comme une rivière. (...) Tous les humains habitants le système solaire sont constitués par son énergie, chaque goutte de sang que tu as, chaque plante que tu vois, chaque air que tu respires et chaque sentiment sont imprégnés de la conscience solaire[1] »

1a82d9_268dd0b39f3b48c3b3f70b9749ef0c2d~mv2

Chez les Kogis de Colombie, le Sage s’appelle « Mamu » qui signifie Soleil ! 

L’Humain est une Etoile :

L’un des textes des pyramides de l’Ancienne Egypte nous dit :

« Tu auras ta place au Ciel parmi les Etoiles du Ciel car tu es une Etoile. »

Et la Langue des Oiseaux alchimique le confirme en décryptant : « Estoile en vieux français : Es-Toi-El , Tu Es Etoile [2]» 

Tarot-Etoile-XVII

- L'Etoile XVII

Léonard de Vinci, se reportant a représenté le célèbre « L’Homme de Vitruve » dans une étoile : 

« Le centre du corps humain est en outre par nature le nombril chez un homme sur le dos, mains et jambes écartées, et que l'on pointe un compas sur son nombril, on touchera tangentiellement, en décrivant un cercle, l'extrémité des doigts des deux mains et de ses orteils. Mais ce n'est pas tout : de même que la figure de la circonférence se réalise dans le corps, de même on y découvrira le schéma du carré. Si en effet mesure est prise d'un homme depuis la plante des pieds jusqu'au sommet de la tête et qu'on reporte cette mesure sur la ligne définie par ses mains tendues, la largeur se trouvera égale à la hauteur, comme sur les aires carrées à l'équerre. [3] »

 260px-Da_Vinci_Vitruve_Luc_Viatour

L'Homme de Vitruve. Léonard de Vinci. 

A noter que le nombril est pratiquement le Centre énergétique du corps humain, le hara des japonais, le 3ème chakra Manipura sur le parcours de la Kundalini-Shakti montant dans la colonne vertébrale du yogi.

Jacques Brel, dans son célèbre poème, voulait s’écarteler pour « atteindre l’inaccessible étoile » ! « In-acccessible » ! Elle n’est accessible que par l’Intériorité... Pour cela, ne pas se perdre dans l’extérieur des quatre directions terrestres, mais pénétrer au Centre de la Croix, le Point Cinq... S’ouvrir à la Cinquième Dimension, à la Quintessence et l’Etoile à 5 branches [4] est incluse dans le Pentacle.

L’Homme qui atteint Ses Profondeurs est une Etoile. François d’Assise parlait de « Frère Soleil », lui qui continue, avec Dame Claire, son Chemin dans le Champ des Etoiles, comme nous le révèle Platon le Karuna qui entendit son Dire :             

« … Savez-vous, ô mes Frères,

que nous sommes ensemble,

Dame Claire et François,

dans un Espace de Lumière

qui chemine vers une zone

de Clarté Incandescente… »

( Platon le Karuna,  Les Sons de Dieu, p. 43)

Voir : 
Frère François et Dame Claire, un couple mystique exemplaire, alchimique… comme Jésus et Marie-Madeleine, et d'autres….

2014062507263719580

 La Chanson du Soleil et la Musique des Sphères

Dans La Chanson du Soleil, l’astrophysicienne Sylvie Vauclair nous dit : « Depuis peu les astronomes ont découvert la “chanson du soleil”, signature personnelle de notre étoile. Le Soleil vibre, comme un gigantesque instrument de musique. Les sons qu’il émet ne parviennent pas jusqu’à nous, car l’espace est quasiment vide et les ondes sonores ne peuvent s’y propager. De toute manière, ces sons sont inaudibles à l’oreille humaine. Mais les vibrations qu’ils provoquent se transforment en variations de lumière que les instruments modernes savent détecter et analyser. [5] »

Mieux encore, la sonde Ulysse a montré que le Soleil fait danser la Terre ; les sons générés au plus profond du Soleil font trembler et vibrer la Terre au diapason ! Mirages des scientifiques qui s’enferme dans les limitations de leurs certitudes ! Une autre oreille bien plus subtile ne demande qu’à s’éveiller, et tout nous est donné pour cela lorsque le mental humain se ferme pour laisser place à l’Ecoute du « Penser » de Dieu...

Et ces Sons inaudibles à l’oreille ne le sont pas aux sens subtils du Yogi ! Milarepa, le Yogi tibétain, à l’écoute du son inaudible, n’entendait-il la chanson du Soleil ?

Milarepa_statue

 Une statue de Milarépa auNépal.

« Vêtu de coton blanc, il chante, la main placée derrière l'oreille

à la façon des bardes de l'école Kagyüdpa »

Les Anciens parlaient de « la musique des sphères »… et certains prétendent enregistrer actuellement la musique de chaque planète inaudible à notre oreille [6]. Mais ce ne sont sans doute que des illsions !

Mâ Ananda Moyi, une Avatar indienne, n’a-t-elle pas dit : « C’est la même mélodie qui emporte le monde entier  [7] » ! Entendez, tous les Univers…

Regarder le Soleil en face :

En cette fin de l’âge du fer, l’ultime des heures qui sont les heures les plus noires de l’humanité, la voie ascendante de tout cheminement initiatique sérieux commence jusqu’à ce que, symboliquement, « l’Aigle » puisse voir le Soleil de la Vérité en face et que s’ouvre alors la possibilité d’une Nouvelle Naissance.

Subjuguée par l’extraordinaire beauté de notre Univers, Dominique Galibert, après avoir décrit la fabuleuse épopée de la Création, écrivait : « Mais ce qui me stupéfia le plus et porta mon ravissement à son comble, c’est de découvrir que l’Univers était une sorte de jardinier tenace, d’une ténacité de plusieurs milliards d’années ; un jardinier inventif aussi. Dans le jardin, trop rudimentaire à son début, des semis, puis des germinations de galaxies s’étaient alors produits préparant des floraisons successives d’étoiles... Nous portions en nous-mêmes les atomes créés au cœur  des étoiles nées et mortes avant le soleil. Nous étions donc enfants des étoiles bien avant que naquit le Soleil après 10 milliards et demi d’années. Je réalisai que nous étions, au bout de quinze milliards d’années d’histoire cosmique, le centre de son jardin, c’est-à-dire la réalisation la mieux aboutie, en quelque sorte la plus belle fleur. [8] »

Mais, au vrai, le soleil n’est que l’hologramme du véritable Soleil, comme l’expérimentent ceux qui pratiquent le surya-yoga, le Yoga du Soleil… et les adorateurs du Soleil ne sont pas sans savoir que le Soleil de tous les soleils ne fait pas d’ombre… Seul l’Aigle peut voir le Soleil de la Vérité en faceCe flamboiement d’Energie extraordinaire, les Anciens le voyaient ; ils n’adoraient pas le soleil mais l’Energie de Vie qui jaillissait, qu’Il produisait et était Un avec Lui, et donc avec Tout  l’Univers...

Ce flamboiement d’Energie extraordinaire, les Anciens le voyaient ; ils n’adoraient pas le soleil mais l’Energie de Vie qui jaillissait, qu’Il produisait et était Un avec Lui, et donc avec Tout  l’Univers... 

Hésychias le Sinaïte, moine du Mont Sinaï, disait : « Celui qui fixe le soleil en aura nécessairement les yeux irradiés. Pareillement, celui qui ne cesse de s'enfoncer dans l'atmosphère du cœur ne pourra qu'être illuminé. La pratique avisée de la tranquillité du cœur découvrira la vision d'un abîme vertigineux ; le cœur en repos entendra de Dieu des choses extraordinaires. [9] »

Quelle merveille ! Quel épanouissement possible à travers cette expérience ! «  S’épanouir, c’est trouver sa Juste Place, c’est rencontrer son vrai Soleil... [10] »

 SAM_8775 

Le Soleil est un Être Vivant !

Aïvanov enseignait le Surya-yoga, le Yoga du Soleil qui nous relie au divin :

«  En pratiquant le Surya-yoga, vous vous liez à la puissance qui dirige et anime toutes les planètes du système solaire (...) Aucun livre ne peut vous donner ce que le soleil vous donnera si vous apprenez à avoir avec lui des relations correctes.  (...) Pour que les liens se tissent, (entre vous et le soleil) vous devez apprendre à le regarder consciemment : c’est alors qu’entre lui et vous commencerons à circuler des ondes qui créeront des formes, des couleurs, un monde nouveau[11] »

A propos de la Communion du Pain et du Vin consacrés par le prêtre chrétiens, Aïvanhov, enseigne : « Le pain et le vin sont deux symboles solaires. Il ne s’agit donc ni du pain physique ni du vin physique, mais de deux propriétés du soleil : sa chaleur et sa lumière qui créent la Vie. Or sa chaleur, c’est l’amour, et sa lumière c’est la sagesse. Jésus voulait dire :“Si vous mangez ma chair – la sagesse- et si vous buvez mon sang – l’amour- vous aurez la vie éternelle”. [12] » Le Christ se manifeste aux terriens d’abord par le soleil, mais il est Fils de Dieu et deuxième personne du Saint-Esprit.

Si la Vierge Marie est dite « lunaire » et le Christ « solaire », en réalité les deux forment une Unité, tout comme le Hatha-Yoga unit Soleil-Lune. L’alchimie aussi réunit le soleil et la lune.

« Ceux qui font du Hatha-Yoga apprennent par les postures à se mettre en communication avec le soleil et la lune et à se nourrir en “harmonique” cosmique : HA = soleil, TA = Lune.[13] » Si ils sont conscients de cette possibilité...

Le culte du soleil et de la lune a été, et est toujours très répandu chez de nombreux peuples.

A Cusco, au Pérou, les ruines grandioses de Sacsayhuaman sont la tête du puma, animal sacré des peuples indigènes d’Amérique du Sud. Elles surplombent la ville qui est le corps du puma ; la tour Mayucmarca, qui en était l’œil, n’existe plus ; elle a été rasée par les conquérants. Les portes en forme de trapèze indiquent que ce lieu était la propriété de l’Inca, le sceau de son pouvoir. Le 24 juin, à l’Inti Raimi, la fête du Soleil, se tiennent là encore les cérémonies traditionnelles. Celui qui incarne l’Inca porte sur sa poitrine le symbole du soleil et tient en main le sceptre en forme d’épi de maïs. [14]

Cuzcojpg

Le chaman équatorien Atawallpa Makarios Oviedo écrit, dans "Les Marcheurs de l'Arc-en-ciel", que le Wakakue est un sage qui fixe le soleil et qui parvient ainsi à connaître « les secrets de la transmutation et ceux de la connaissance supérieure ».

Le Wakakue se traduit par « Celui qui regarde le soleil ». Il le regarde, le fixe sans ciller. Ce sont les Fils du Soleil qui « veulent être comme leur père : brillants, lumineux, transparents, fulgurants dans chacun des actes de leur vie. En regardant le soleil nous prenons de sa connaissance et nous nous remplissons de son énergie. Nous devenons altiers et irradiants comme le Seigneur Lumineux, et là nous pouvons voir. Le soleil est la Lumière Sacrée retenue dans la matière ; de lui provient l'ordre divin, il est la fontaine de la vie éternelle... [15] »

Ces chamans savent que la lumière est une onde vibratoire constituée d'énergie très éthérée qui ne peut être observée que par des êtres  lumineux, les "Fils du Soleil" entrant dans l'espace sublime de l'Amour Cosmique rayonnant et irradiant...

Cela ne relève pas du phénomène, mais du Noumène, des Energies subtiles invisibles aux yeux de chair actuels...

Ce flamboiement d’Energie extraordinaire, les Anciens le voyaient ; ils n’adoraient pas le soleil mais l’Energie de Vie qui jaillissait, qu’Il produisait et était Un avec Lui, et donc avec Tout  l’Univers... Cela ne relève pas du phénomène, mais du Noumène, des Energies subtiles invisibles aux yeux de chair actuels... 

« Soyez libres, libres... Dirigez vos âmes vers sa Vie-Soleil...[16] »

Voilà, c’est le Signe avant coureur du Nouvel Âge d’Or qui s’ensemence dans la souffrance... Mais les douleurs ne sont pas souffrance et n’ôtent rien à la Joie immense et intarissable de qui VOIT... L’ère du Verseau en sera le berceau...

Pour passer le Pont périlleux, pour renaître de ses cendres et voir le Soleil de la Vérité en face, il convient de savoir que le Véritable Soleil n’est pas celui que nos yeux de chair voient !

Fixer le soleil sans ciller plonge dans un Etat extraordinaire ! L’intensité de sa Lumière passe à travers le corps pour se répandre dans l’Univers. La Lumière se projette dans l’Espace et pénètre l’Être intérieur ...

Un yogi témoigne : « Par un matin froid et ensoleillé, alors que le Ciel était encore constellé d’étoiles, des soleils analogues au nôtre dont la vision ouvre sur l’univers, l’atmosphère froide et ensoleillée était propice à l’expérimentation. Le Soleil était vivant, d’un blanc éclatant... Je m’arrêtais souvent pour cligner des paupières, et je compris qu’Il me remerciait de lui avoir renvoyé la Lumière de ma  Terre ! Oui, le Soleil est vivant, intelligent et Il parle, et j’ai compris Son message. Oui, les Anciens savaient pourquoi ils adoraient le Soleil, et plus encore... »

«  S’épanouir, c’est trouver sa Juste Place, c’est rencontrer son vrai Soleil, c’est aussi éliminer tout désir d’envie, de jalousie, de comparativité, car on ne peut s’épanouir si l’on se met à la place d’un autre... ou si l’on veut accaparer quelque chose qui n ‘est pas à soi, qui n’est pas soi... [17] »


[1] - Voir, sur le blog http://kathy-dauthuille.fr/  l’article « Culte solaire dans les diverses traditions ».

[3] - Vitruve - 90-20 av. J;-C.,De architectura.

[5] - La Chanson du Soleil, Albin Michel., p. 11.Voir : - DE LA MUSIQUE DES SPHERES A LA SYMPHONIE DES NOMBRES PREMIERS

[6] - téléchargement : Jupiter, Io, Uranus , Miranda, Neptune, Saturne, Encelade, Titan, Terre 1, Terre 2 sur : http://blog.syti.net/index.php?article=101

[7] - Cité dans Le Grand Vide, Edition Rafaël de Surtis, 2012, p. 61.

[8] - Dominique Galibert, Le Livre de Chair, Edition Odette Galibert, Maison Sainte Claire, 12200 Villefranche de Rouergue, 2011, p. 47. Voir Extraits sur la Résurrection, le Cosmos, la Vie, de : "Le livre de chair" de Dominique Galibert

[9] _ Citation tirée des textes de "Hésychias le Sinaïte" que l'on trouve aussi dans la Grande Philicalie des Pères Neptiques. Il y a de multiples traductions et elles qui ne sont pas toutes "égales en valeur"!

[10] - Karuna Platon, Les Chevaliers d’aujourd’hui. Les Chevalier de Demain, Editions de la Promesse, 2000, p. 160.

[11] - Vers une civilisation solaire, op. cit, p. 29-30. Cité dans, La Vie et l’Enseignement d’Omraam Michaël Aïvanhov, op. cit., 221.

[12] - Omraam Mikhaël , vers une civilisation solaire, Izvor 201, Provesta France, 1981 p. 141. Cité par Georg Feuerstein, La Vie et l’Enseignement d’Omraam Michaël Aïvanhov, Provesta, 1996, p. 181.

[13] Karuna Platon, L’Instruction du Verseur d’Eau, Editions de la Promesse, 2000, p. 197.

[14] - Cuzco est en lien, avec la constellation du maïs. Voir le site http://soleildesandes.over-blog.com/

[15] - http://kathy-dauthuille.fr/  l’article « Culte solaire dans les diverses traditions ».

[16] - Karuna Platon, Le secret de la roche aux 9 marches, Editions de la Promesse, p. 68.

[17] - Karuna Platon, Les Chevaliers d’aujourd’hui. Les Chevaliers de demain, Les Editions de la Promesse, p. 160.

Les Yézidis d'Irak, victimes perpétuelles des génocidaires.

Les hommes archaïques, de tradition orale, avaient-ils découvert la précession des équinoxes ?