La légende de Aïcha Kandicha

en terre marocaine

L'an dernier, au Centre Culturel Français d'Agadir, un spectacle à présenté "Aïcha Kandicha" sous les traits d'une participante :

wafa ifa2

Nous avons trouvé deux versions de cette légende :
 
"Aïcha Kandicha : La femme qui terrorise les marocains.... Vous avez toutes ou tous entendu parler de Aicha Kandicha (Bismillah Arrahmane Arrahime....tesslime!!) Vous la connaissez surement cette histoire. Ce n'est pas une légende(comme le Yéti ou le monstre du Loch Ness) elle a vraiment existé,voici son histoire brève: Il s'agirait d'une comtesse portugaise ( 17 ème siècle) qui est tombée follement amoureuse d'un richissime monsieur originaire de Safi. Elle est venue le chercher jusqu'à chez lui pour le supplier de se marier avec elle. 
Aïcha1
A l'époque toutes les femmes étaient voilées, mais la comtesse se baladait sans aucun voile, juste une belle robe blanche. Les hommes qui la croisaient en devenaient fous ! Dans le sens ou tous les hommes de Safi ne parlaient (Toujours le tberguig) que de la comtesse, ça a donné Kandicha=comtesse; Epilogue : La comtesse à la robe blanche se maria avec l'homme de Safi et en se convertissant à l'Islam elle prit le prénom de Aïcha. 

Finalement,je ne sais pas pourquoi cette histoire de coeur continue à faire peur ?!" https://www.dailymotion.com/, mais la vidéo ne fonctionne pas !"

http://zamane.ma/fr/aicha-kandicha-la-legende-et-le-demon-2/

  "Quand les chanteurs de Gnaoua (Gnawa ) chantent ce nom, leurs chant est un  chant soufi . 

      La deuxième , c' est  que ce nom vient d' une mythe très célèbre dans la mémoire de peuple marocain . C' est  Aïcha Kandicha . C' est le nom d' une femme qui est djinn . 

Elle habitait toujours à côté de la mer . Dans des lieux qui  sont inhabités . Et elle sort la nuit pour couper la route aux hommes  qui passent seul . Elle les attire vers elle et les habite : Yahaa veux dire qu' ils tombent amoureux d' elle . Ils deviennent fous jusqu' à leur mort.

   Aïcha  a été décrite, dans les récits du peuple marocain comme une femme, mais elle a des pieds de chameau.

     Un grand écrivain Tahar Ben Jelloun , qui est célèbre dans la littérature française , a essayé de donner à ce mythe une relation avec la réalité , dans ses écritures, en disant que cette histoire ( mythe ) de Aïcha Kandicha est une histoire réelle .

    C' est une femme, résistante, qui a lutté contre la colonisation française au Maroc. Après la mort de son mari tué par les Français , elle a décidé de se venger , en apparaissant aux étrangers ( les soldats français ) et les attirant vers les plages où elle les tue par vengeance.

          Le récit de l' histoire de cette femme ne dépasse pas ces deux significations dans les chansons de la musique Gnaoua ( Gnawa).

     Le chanteur de la vidéo ci-dessous  parle de cette femme , de sa puissance et le bien qu'elle  peut faire quand elle veut et la supplie de lui faire du bien , comme s' il supplie un saint du mausolée.

          La musique avec le chant  du mythe de cette dame ne peut que donner la chair de poule à celui qui l' écoute. C' est la façon dont  ils chassent les mauvaises esprits…"http://bakrim76.canalblog.com/

L'Annonciation, la virginité de Marie et la naissance de Jésus dans l'Islam;

Le symbolisme du Saint Manteau d'Abraham   dans l'Islam et de la Quirkat des Soufis. 

Dans un article du "Monde", N. Belkhayate parle des nouveaux européens convertis à l'Islam qui vivent en Soufi.