NOUVELLES DE LA FERME EXPERIMENTALE

DE LA ROQUETTE

2017

SpirulineLivre

Cher contributeur à la recherche et au développement sur la culture biologique de spiruline en permaculture,

je souhaite que tous vos plus beaux vœux se réalisent pour 2018 !

 Avec toute mes excuses pour la rareté des nouvelles ces derniers temps, mais la mise en œuvre de l’aménagement des infrastructures de la ferme a été plus longue que prévu… pour un beau résultat final néanmoins.

Les bassins en plan incliné ont été fini de souder et d’étanchéifier par Jean-Yves, qui a fait un travail formidable. Le fond de la serre côté sud et la plomberie et l'électricité ont été réalisés dans les règles de l’art par Enkidou.                 

Permaculture de spiruline

Le bassin profond  a été finalement étanchéifié à l’aide de 4 tonnes d’argile sèche, sur une hauteur totale de 35 cm, composé de 20 cm d’argile verte locale, de 10 cm de bentonite, et de 5 cm d’argile verte du Puy-en-Velay.                        Cette dernière étant en contact direct avec la spiruline nous l’avons sélectionnée pour sa tracabilité contrôlée et certifiée par Écocert. Nous possédons des analyses précises de sa composition.Il faut en effet rester très vigilant sur la qualité des éléments en contact avec la spiruline car elle peut concentrer les métaux lourds.
Une fois l’étanchéité du bassin profond vérifiée, la mise en place du substrat en tant que telle a pu être réalisée. Je rappelle que ce substrat a pour objectif de relier la spiruline à une source de nourriture permanente et équilibrée ; une sorte de complexe argilo humique.                                                                                              
Dans les lacs naturels, la spiruline ne vit pas hors-sol, et la majorité des substances nutritives dont elle se nourrit provient du fond des lacs.

L’argile a une fonction particulière : chargée électro négativement, elle va attirer à elle tous les ions positifs en présence dans le milieu. Par exemple, les ions ammonium, qui sont la principale source d’azote de la spiruline, y seront stockés. Ainsi, quand ils seront en excès dans le milieu, ils seront absorbés et serviront de réserve de nourriture pour la spiruline.  

Nous avons pu vérifier en laboratoire que cette capacité d’absorption de l’azote était tributaire de la capacité d’échange avec l’argile. Aussi, pour augmenter cet échange, l’argile a été mélangée pour moitié à du sable. La présence d’argile et de sable a été observée dans tous les lacs que j’ai étudiés.
Afin d’augmenter encore cette capacité d’échange, nous avons introduit dans le substrat de la tourbe (provenant de tourbières françaises).    
Le substrat a aussi comme fonction très importante la digestion de la Matière Organique (M.O.). Ainsi, comme cela se produit dans les lacs naturels, la mortalité de la spiruline ne salira pas l’ensemble  du milieu liquide dans lequel celle-ci se développe, mais viendra plutôt enrichir un substrat sous l’effet de bactéries anaérobies spécifiques y transformant la M.O. en nourriture pour la spiruline. Afin de favoriser la présence de micro-organismes, nous avons introduit sur la partie superficielle du substrat mélangée au sable et à l’argile de la pouzzolane originaire du volcan voisin.    
Suite aux résultats concluant que nous avions obtenus l’année dernière en laboratoire avec des cultures de spiruline reliées à un substrat argilo-humique enrichi en azote, nous avons reproduit l’expérience dans le bassin profond.
Le substrat a été enrichi avec du sulfate d’ammonium (accepté par Ecocert )obtenu par le stripping d’effluents de méthaniseur riches en azote organique. Nous avons observé que l’équivalent de 300 g d’ammoniac a été absorbé par le substrat. Cela représente une bonne réserve de nourriture pour la spiruline !
Nous avons ajouté à cela un amendement organique du substrat avec de la spiruline (voir vidéo qui vous est dédié). Tout comme les arbres se nourrissent de la matière organique issue des feuilles, dans les lacs naturels la réserve de nourriture composant le substrat est essentiellement composée de spiruline morte. 

 

Au printemps 2018, nous allons commencer à cultiver la spiruline dans les bassins en plan incliné, puis nous relierons l’un d’eux à l’écosystème du bassin profond pour une étude comparative. 
Tout ceci a été possible grâce à votre contribution à notre financement participatif sur Ulule en 2016. A la ferme, la collaboration de bénévoles a aussi été capitale pour cela. Merci en particulier à Enkidou qui est resté de nombreux mois sur place, à Jean-Yves, Antoine, Germain (pour l’association Univers-la-vie), Romain, Denis, et tant d’autres...

Je vous remercie encore tous ici chaleureusement.

Recherche et développement 
- Cette année encore nous avons étudié les lagunes naturelles de Camargue  dans lesquelles nous avons isolé les souches de spiruline pour la culture de laRoquette. 

 Nous avons avec Paula Rodriguez accompli une prestation de recherche pour la Fédération des Spiruliniers de France : « Etude de l'influence de concentrations excessives du soufre dans la culture de spiruline. »                                     

- Nous avons accompagné HYES dans son projet d’extension de fermes qui s’inspire de la mise au point de notre culture naturelle en bassin profond. 

- Avec Spiruline & Progrès nous avons étudié l'extraction du phosphore d'os calciné pour la spiruline et avons participé à l’élaboration du cahier des charges spiruline  Nature & Progrès 

- Avec l'association universlavie nous avons organisé cette année encore à la ferme une spiruchonnade qui a mise a l'honneur la spiruline fraiche et la solidarité.  

Formation culture de spiruline d’intérieur

L’intérêt croissant pour​ produire sa propre spiruline​ de façon autonome afin  de la consommer fraîche ​​​et ​vivante​​ a stimulé en 2017 l’organisation d’une dizaine de formation​s ​à la ferme de la Roquette, mais aussi​ dans d’autres régions de France, en Suisse et en Catalogne.

​  ​Afin de répondre au besoin des citadins​, des personnes sans jardin,​ ​ou tout simplement de ceux qui désirent consommer​ la spiruline fra​î​che toute l’année​,​ ​​​un photobioreacteur a été mis au point et ​sera prochainement disponible.     

 Des formations spécifiques pour les cultures d’intérieur ont été élaborées​.
​Le manuel de culture « la-spiruline-pour-tous » a été réédité.

OLIGO 7: une solution de composition équilibrée en oligo-éléments indispensables à la spiruline a été formulée pour être proposée aux producteurs de spiruline . 

Le ​programme des formations pour 2018 est établi et vous pouvez dès​ à présent vous y​ inscrire.

            Avec tout mes vœux de bonheur , de joie

                                                 et de meilleure santé avec la spiruline

                                                                    "Cordialguement"          Gilles Planchon 

    
                                                 Gilles PLANCHON
 14 chemin de la Roquette 
 34120 TOURBES
http://www.sol-asso.fr/notre-mission/